GUIDE DE LONDRES

 by @Sissidebeauregard

En quelques mots

Londres offre une fusion de la tradition, de la modernité et de la bizarrerie. Prenez une bonne tasse de thé dans le quartier de Soho, une pinte dans un pub du quartier branché de Fitzrovia ou dans une microbrasserie dans l'East End. Vous pouvez aussi bien manger dans un « Fish and chips », un sushi-bar japonais ou dans un Pho vietnamien.

À Hyde Park, vous pouvez nager dans le lac Serpentine ou vous rafraîchir les pieds à la fontaine commémorative de Diana, princesse de Galles.

Ville aux multiples réjouissances comme la parade annuelle du Lord-maire (novembre), ou encore le célèbre Carnaval de Notting Hill (août), Londres saura vous séduire. Admirez les joyaux de la Couronne à la Tour de Londres, ou des pièces plus récentes à Hatton Garden. Visitez quelques-uns des meilleurs musées dans le monde, couvrant l’horlogerie, les canaux et l'art contemporain. Pour circuler, rien de tel que le très profond métro - the Tube -, les célèbres bus à impériale ou encore les  « Boris Bike », ces vélos que l’on trouve à la location partout dans la ville.


Mini cours d’histoire

Appelée Londinium par les Romains vers l’an 43, Londres était la capitale de la Bretagne Romaine au cours du deuxième siècle. Malgré les jours sombres de la peste, la Conspiration des poudres et le grand incendie,  Londres s'est considérablement développée au cours du 18e et 19e siècle pour devenir l’une des plus grandes villes du monde et le centre de l'Empire Britannique.

Les années 1960 ont vu l'émergence de la culture des jeunes et « Swinging London » est née, avec  Carnaby Street, LA rue de la mode. La musique punk est née dans les années 1970, suivie par la Nouvelle Vague dans les années 1980. Le London Eye et le Millennium Dome ont été construits pour les célébrations de l'an 2000. Londres a également accueilli les Jeux olympiques et paralympiques de 2012.


Que voir à Londres?

©Images_of_Money

Des musées et des galeries fabuleuses, dont la plupart proposent l'entrée gratuite, y compris le Victoria & Albert Museum, la Tate Modern (ancienne centrale électrique) et le British Museum.

Grimpez en haut du Shard ou du London Eye pour avoir une vue magnifique de la ville. Ne passez pas à côté des statues de cire des célébrités de chez Madame Tussauds.

Allez donc voir une pièce au Théâtre du Globe de Shakespeare, ou un concert à l'O2 Arena. Puis sortez à  Shoreditch pour découvrir la vie nocturne et les pubs. Flânez dans les marchés de Camden, Borough et Brick Lane.


Shopping

Londres est globalement plus chère que Paris, mais en fonction des périodes, le taux de change peut rendre la virée shopping intéressante - surtout pendant les soldes ! La plupart des magasins classiques se trouvent sur Regent Street et Oxford Street (Topshop, Primark, Urban Outfitters…), passez aussi par Selfridges, équivalent local des Galeries Lafayettes. Plus atypiques, le marché de Brick Lane ou les petites boutiques colorées de Camden Town, berceau de la culture punk, offrent un large choix vestimentaire vintage. Enfin, jetez un coup d’œil dans le légendaire magasin Harrods à Knightsbridge, tout y est cher, mais les vitrines luxueuses valent le détour.


Sortir à Londres

  • Assister à une comédie musicale dans le West End (les plus connues se jouent dans le monde entier depuis des décennies, billets à prix réduit le jour-même au guichet de TKTS à Leicester Square).
  • Goûter les Fish&Chips ou les Scotch Eggs (œufs durs panés avec de la chair à saucisse), accompagnés d’une bière, d’un Pimm’s ou d’un verre de “cider” dans un pub typique, par exemple au Well and Bucket. 
  • Les boîtes de nuit sont très chères 20£ à 30£ avec une conso. Les bars, parfois dansants, sont plus détendus et meilleur marché, voire gratuits avant 21h, comme par exemple le Tiger-Tiger pour danser, le Archer Street ou le Callooh Callay pour les cocktails.

 

Activités

C’est le moment de se cultiver, à Londres, les musées nationaux sont gratuits !

  • La National Gallery
  • Le British Museum
  • La Tate Modern et la Tate Britain
  • Le Natural History Museum
  • Le Parlement
  • L’abbaye de Westminster
  • Big Ben
  • Ne manquez pas la relève de la garde à Buckingham Palace
  • London Eye (la grande roue)
  • Promenade dans un des parcs, Notting Hill et ses maisons blanches, Covent Garden, Chelsea, Soho et ses galeries d’arts…
  • À 17h, on arrête tout pour le “tea time” dans un salon de thé ou un hôtel qui se fera un plaisir de vous proposer de multiples variétés de thés, finger sandwiches, scones et autres pâtisseries, le plus célèbre est celui du grand magasin Fortnum and Mason sur Picadilly.


Petits conseils

  • Le bus est beaucoup moins cher que le métro. On pense à acheter une “oyster card” (carte de transport) dès son arrivée et à la créditer, c’est plus économique que d’acheter les tickets à l’unité.
  • Le London Pass, qui offre des réductions pour la visite de nombreux monuments,devient intéressant si on reste plusieurs jours. En plus, il permet de couper les files d’attente.

 

Hors des sentiers battus

Un des charmes de Londres réside dans ses nombreux parcs. Si on aime la nature, on va se promener dans Green Park, Saint James Park ou Hyde Park. L’été, on peut même y louer une barque ou se baigner. Si on reste suffisamment longtemps pour prendre le temps de sortir de la ville, les jardins botaniques de Kew Gardens sont magnifiques.

Le samedi, on déjeune au Borough Market, un des “food markets” les plus connus de Londres ou on flâne au Portobello Market de Notting Hill (le matin), peut-être passerez-vous devant le Travel Book Shop du film “Coup de foudre à Notting Hill”. On peut aussi aller bruncher au Albion café ou au Hackney City Farm, dans l’est de la capitale, un peu moins touristique, et poursuivre la journée avec le Street Art Tour des plus beaux tags de l’est Londonien.

S’il fait beau, on oublie le métro et on fait du vélo : les Barclays Bikes, Velib’ locaux, sont à disposition partout dans la ville. Contrairement à Paris, il y a beaucoup de bars “rooftop” (sur les toits) à Londres ; en été, on va boire un cocktail au Queen of Hoxton ou au Golden Bee.

Enfin, si on cherche une activité originale et typique pour le vendredi ou le samedi soir, on peut assister aux courses de lévriers au Wimbledon Greyhound Stadium.


Un guide by @Sissidebeauregard 

Sissidebeauregard

Marie Vareille, 29 ans, est rédactrice web et blogueuse à Paris. Diplômée de l’ESCP-Europe, elle travaille actuellement en tant que Community Manager pour le site hopwork.com. Depuis toujours, ses deux grandes passions sont les livres et les voyages. Elle a notamment parcouru l’Asie, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud en sac à dos. Fan de chick-lit et de comédies romantiques, elle partage ses coups de coeurs littéraires sur son blog. Son premier roman, Ma vie, mon ex et autres calamités, sortira en juin 2014 chez City Éditions.