Evreux

Evreux

Arriver en Ouibus à Évreux, c’est plonger au cœur de l’Histoire. Première étape : la cathédrale Notre-Dame, mélange d’art roman et gothique particulièrement connue pour ses verrières, dont la Vierge à l’enfant, chef-d’œuvre du vitrail français. Depuis l’ancien palais épiscopal, reconverti en musée, on se dirige vers la Tour de l’Horloge, dernier beffroi normand encore debout, en suivant les berges de l’Iton. Au cœur de la ville, la rivière a longtemps était sa principale source d’activité. En longeant le canal de la Reine Jeanne, on peut apercevoir le moulin de Navarre, encore en activité. Les Romains profitaient également des richesses de la rivière. Les thermes de la cité antique de Gisacum, ouverts au public, sont les derniers vestiges d’un grand ensemble religieux, qui comptait également un sanctuaire et un théâtre. Mais le véritable trésor de la ville est caché Au sein de l’abbaye de Saint-Taurin, les reliques du premier évêque de la ville sont enfermées dans une réplique miniature du monument, faite d’or, d’argent et de pierres précieuses… Pour redescendre sur terre, on prendra en terrasse un verre de cidre rosé (fait à base de pommes à chair rouge), ou on se lancera dans une balade le long de la voie verte menant d’Évreux à Bec-Hellouin. Sur cette ancienne ligne ferroviaire désaffectée, on ne se promène qu’à pied, à vélo ou en rollers. Bucolique, certes, mais pour rentrer, mieux vaut compter sur Ouibus.

Les services Ouibus

  • 2 bagages en soute
  • 2 bagages à main
  • E-billet
  • Place attribuée garantie
  • Prises électriques et ports USB
  • Toilettes à bord
  • Sièges inclinables
  • Wifi gratuit
  • Sourire du capitaine