Morlaix

Dès 5 €

Top trajets

Voir tous nos trajets

Morlaix

Morlaix

En descendant de Ouibus, à Morlaix, il faut se rendre à l’évidence : il va falloir grimper. Entourée de trois collines, la ville se découvre en montant et en descendant ses ruelles, surnommées venelles. La venelle aux Prêtres vous amènera vers le viaduc : gigantesque pont construit il y a 150 ans lors de l’établissement de la ligne de chemin de fer Paris-Brest, le viaduc se visite et offre une vue imprenable sur la baie de Morlaix. On aperçoit, au loin, le château du Taureau. Ce monument emblématique a été construit au XVIe siècle afin de protéger la ville des corsaires anglais. L’été, il est possible de rejoindre le fort en bateau, puis, si la marée le permet, de rejoindre les îles, par exemple celle de Louët, où l’on peut passer la nuit. Mais retour à la terre ferme, en descendant la venelle de la Roche, où l’on croise les vestiges des remparts qui entouraient la ville. Pour se protéger, il reste la maison Penanault. Ce manoir de pierre a été construit par un riche propriétaire autour d’une ancienne tour de guet. Sa charpente, une coque de bateau renversée, en fait à elle seule un monument notable, qui abrite aujourd’hui un musée racontant l’histoire du pays de Morlaix. Retour en centre-ville avec l’ancien couvent des Jacobins, transformé en musée d’Art contemporain, et deux célèbres maisons : la maison à Pondalez et la maison dite de la Duchesse Anne, construites au XVIe siècle, disposent d’une architecture unique au monde faite de pans de bois. Une construction qui permet à la maison de la Duchesse, contre toutes les règles de l’urbanisme, de dépasser de plus de cinquante centimètres sur la rue… Cela ne devrait pas empêcher Ouibus de passer et de vous emmener vers la prochaine destination

Les services Ouibus

  • 2 bagages en soute
  • 2 bagages à main
  • E-billet
  • Place attribuée garantie
  • Prises électriques et ports USB
  • Toilettes à bord
  • Sièges inclinables
  • Wifi gratuit
  • Sourire du capitaine