Partir au ski avec bébé : les précautions à prendre

Envie de partir au ski avec votre bébé ? Découvrez quelques conseils et astuces utiles pour bien protéger bébé du froid et profiter de vacances à la montagne sans nuages.

Attention à l’altitude si vous voulez partir au ski avec bébé

Les bébés sont particulièrement sensibles aux changements d’altitude. En dessous d’un an, il serait recommandé de se limiter à 1 200 m d’altitude. Au-delà, vous pouvez vous aventurer jusqu’à 1 800 m d’altitude environ. Pour rendre la montée plus agréable pour votre tout-petit, essayez si possible d’effectuer des pauses régulières lors de l’ascension. Votre enfant s’habituera ainsi petit à petit à l’altitude. Combinez la montée progressive à une hydratation régulière. Le fait de déglutir contribuera en effet à aider bébé à s’adapter.

Une fois sur place, on évitera de prendre le téléphérique avec les enfants pour moins de 3 ans afin de limiter les risques de lésion du tympan causée par une montée trop rapide.

Choisissez bien votre lieu de villégiature

Si vous partez au ski avec bébé, privilégiez les stations dotées du label Famille Plus. Vous serez en effet plus susceptible d’y trouver des garderies ou haltes garderies ainsi que des activités adaptées comme la mise à disposition de coins-change aménagés en accès libre ou encore de circuit-poussettes. Il n’est pas non plus exclu que vous puissiez bénéficier de promotions spéciales familles.

Certains clubs de vacances de montagne proposent également des facilités et services adaptés aux familles avec des enfants en bas âge au sein de leurs établissements. Bénéficiez par exemple de solutions de garde ou du prêt de matériel de puériculture (lit, chauffe-biberon, chaise-haute, etc.).

Prenez donc le temps de bien choisir le lieu pour vos vacances au ski avec bébé.

À lire aussi : Partir au ski avec des enfants : les stations les plus "family friendly"

Prenez une trousse à pharmacie

Pendant les vacances, personne n’est à l’abri d’un petit bobo. Glissez une trousse à pharmacie dans vos bagages avec notamment un antiseptique pour bébé, du sérum physiologique, des pansements et compresses stériles, une pince à épiler, un soluté de réhydratation orale et un thermomètre. Glissez-y également une crème solaire.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre pour faire votre trousse à pharmacie avant de partir au ski avec bébé.

Protégez bébé des assauts du froid

Les bébés sont bien plus fragiles que les adultes. Lors de vos sorties, pensez à bien couvrir votre tout-petit avec :

  • Une combinaison et veste de ski plutôt qu’une combinaison une pièce pour faciliter les changes ;
  • Un bonnet ou cagoule ;
  • Des moufles ;
  • Un body ;
  • Un pull chaud ;
  • Des collants en laine.

Pour compléter cet attirail, n’oubliez pas de prendre en compte le soleil car il peut être aussi nocif à la montagne qu’à la plage. Pensez :

  • Aux lunettes de soleil pour éviter que la réverbération des rayons sur le soleil ne lui fasse mal aux yeux. S’il ne supporte vraiment pas les lunettes de soleil (certains enfants ont tendance à les enlever), optez a minima pour la casquette/le chapeau à visière ;
  • À la crème solaire pour protéger son visage.

À noter que même si votre bébé est bien protégé, il est recommandé de sortir aux heures les plus chaudes de la journée, entre 11h et 16h.

Quid des activités avec bébé ?

En dessous d’un certain âge, les activités en extérieur avec un bébé seront limitées à des balades. Il faudra au préalable simplement se munir d’un dispositif de portage adapté qui ne le compressera pas. Quand il commencera à se déplacer voire à marcher, vous pourrez vous essayer à la luge afin de l’initier en douceur aux joies de la glisse. Autre alternative, le babysnow. Avant de vous lancer, n’oubliez pas de protéger la tête de votre tout-petit avec un casque.

À noter qu’il existe de nombreuses stations dotées d’espaces ludiques où les enfants peuvent s’amuser entre eux.

Faites le point avec le pédiatre avant de partir au ski avec bébé

Si la majorité des bébés peuvent aller en vacances au ski avec leurs parents dès leur plus jeune âge, ce n’est pas le cas de tous. Exemple : les bébés sujets aux otites ou souffrant d’autres affections particulières. Prenez rendez-vous avec le pédiatre afin de faire le point et de voir si des précautions particulières s’imposent ou s’il faudra repousser votre séjour à la montagne.

Bon à savoir

Il est probable que les premières nuits de bébé à la montagne soient perturbées. Un temps d’adaptation est en effet souvent nécessaire.